Travaux et déductions fiscales, les bons choix

Author

Discussion Pas de commentaire

Tags

Il n’est pas toujours simple de distinguer les charges déductibles sur le revenu brut foncier lorsqu’un locataire occupe les lieux. Les charges d’un bien immobilier en location ne sont déductibles fiscalement que si elles correspondent à des travaux effectués sur un achat appartement occupé en locatif.

Il se peut ainsi dans la vie courante, qu’il y ait des dysfonctionnements notoires dans l’agencement de l’appartement ou maison, des pannes, des remplacements de matériel, des petits travaux d’appoint, des charges de copropriété, des frais de gestion, des travaux liés à la copropriété…

Ces frais pour la plupart sont déductibles. Dans l4016256174_dd61dc87cf_oe dialogue d’un propriétaire avec son locataire par exemple, il est courant que le locataire avance des frais que le propriétaire se doit de rembourser. Ceci est une charge, qui est contrairement à ce que l’on pourrait croire non-déductible pour l’administration fiscale. Les travaux concernant la réparation, l’amélioration dans certains cas, et l’agrandissement du bien doivent être justifiables et justifié. Une liste est ainsi proposée par l’administration fiscale. De manière générale, il est nécessaire que les réparations, améliorations, dépenses particulières, construction ou reconstruction figurent dans la liste des charges déductibles. Au cas échéant, elles peuvent aussi constituer une déduction fiscale sur une future plus-value de revente de votre bien.

C’est ici que va se jouer la stratégie des dépenses occasionnées au cours d’un bail de location, et de la connaissance des charges ainsi non-déductibles. Il est dans votre intérêt d’effectuer rigoureusement des contrôles et travaux au sein de votre bien locatif pour le maintenir en état , et pouvoir également faire baisser votre revenu foncier dans le cas où vous êtes au régime réel. La déduction la plus intéressante est d’entreprendre des travaux avant l’emménagement du locataire. Nécessaire ainsi à la fois à la détermination du loyer, mais aussi pour la déduction des charges en question, c’est une étape très importante lorsque vous maîtrisez votre comptabilité et que vous tenez une déclaration au frais réels auprès de l’administration fiscale.

Les dépenses ne doivent être effectuées que par vous propriétaire. Si votre locataire décide de faire des travaux, ils ne seront pas déductibles auprès des impôts. Mais il peut naturellement présenter un intérêt de confort et de plus-value dès lors qu’il y a accord sur leur utilité.

— Posted on 19 octobre 2014 at 16 h 09 min