Etre rentier à 35 ans, c’est possible !

Author

Discussion Pas de commentaire

Tags

Bien que le terme de rentier puisse paraître péjoratif dans le langage de tous les jours, il s’agit du terme exact d’une personne percevant des rentes foncières. Il n’y a pas de mal à toucher des revenus en contrepartie de ses efforts de placement non ? Ces rentes sont donc le fruit d’un calcul savamment étudié.

Être rentier est un processus de refinancement, et de démarrage avec des ressources, c’est à dire un capital. Il faut ainsi une culture financière, mathématique mais en s’y plongeant c’est très intéressant.

Beaucoup de témoignages, d’exemples de personnes ayant admin-ajaxatteint une liberté financière vous le diront : il est normal d’avoir peur d’investir. Il faut savoir partir de ses économies et de les faire travailler au meilleur rendement possible avec un taux inférieur d’endettement à chaque projet

Commencez par réunir 15 000 euros à 30 ans peut être faisable. Un PEL, un livret A, des parents et famille proche vous ayant aidé…Cela correspond aux frais de notaires pour un « achat appartement Paris » ou plus précisément un studio de 200 000 euros à Paris. Vous pourrez ainsi emprunter à un taux moyen de 3,20% sur 20 ans. Ce bien vous a demandé environ des mensualités de 1109,20 euros par mois pour une durée de 20 ans.

Vous louez votre bien à 750 euros mais percevez 575 euros net par mois (en ayant enlevé les charges de réparation et entretien ainsi que les impôts) . Si vous multipliez par 12 votre loyer vous obtenez 6900 euros de revenus fonciers par an. Votre rentabilité nette sera de 3,45% (6900/200 000)

Chaque mois vous avez donc 1109,20 euros à payer et 575 euros de loyer en revenu ce qui donne (1109,20-575) x 12 = 6 410 euros de charges

1ère chose : ne pas penser à 20 ans d’endettement.

Regardez à l’aide d’un tableau d’amortissement, dans 5 ans combien il vous reste à rembourser (capital restant dû). Voici une capture de votre 60 ème mois (5 ans x 12 mois ) de capital restant du :

il vous reste 166 719,75 euros de principal à payer sur 200 000 euros. La banque demande en moyenne de payer un maximum de 3% d’intérêts sur le capital restant du lors d’une revente : 166 719,75x 0,03 = 5001,59 euros.

Vous avez également tenu compte d’un taux en fonction de l’évolution des prix du m2 à Paris de 5,2% en moyenne de votre bien par an sur 5 ans (source capital.fr):

200 000 x (1,052)5 = 257 696,60 euros. Vous revendez donc votre studio et récupérez 257 696,60 euros

Votre plus-value de revente est donc de 257 696,60 – (166 719,48 + 5001,59) = 85 976 euros.

Vous avez cependant payé 60 mensualités minorées de vos revenus fonciers = 534,2 * 60 = 32 052

Ainsi que votre apport personnel : 15 000 euros

Vous gagnez donc sur ce placement 85 976 – (32 052+15 000) = 38 924 euros.

Pas mal non ? D’accord pour un début, vous avez du payer plus que de raison une perte entre vos loyers et mensualités de 534,2 euros par mois. Mais revendre dans ce cas au bout de 5 ans votre bien permet de multiplier votre mise de départ par plus de 2,5 fois sa valeur.

C’est à ce moment là que vous pourrez acheter un logement plus grand et revaloriser un loyer plus acceptable pour vos calculs d’investissement.

Si vous espérez avoir une rentabilité locative vous permettant de générer une rente égale à un salaire suffisant pour vivre, c’est à dire en moyenne 2100 euros net par mois, il faut dès lors un bien d’une valeur de 360 000 euros estimé à 7% de rentabilité locative. A vous de jouer !

Plusieurs auteurs ont basé leur philosophie de coaching financier, liberté financière, et investissement locatif sur des théories basées sur ce que nous vivons actuellement. Pour prendre exemple sur l’auteur de Devenir Riche, Michael Ferrari, on devient riche lorsque nous connaissons exactement les rendements de nos économies sur un placement court. Pour d’autres comme Elise Franck, rentière à 33 ans, auteur du livre Comment je suis devenue rentière en quatre ans et propriétaire de 6 appartements loués à Paris, il faut investir dans un réaménagement d’un logement destiné à la location, et anticiper les plus-values potentielles sur 10 ans.

sources :http://esprit-riche.com,http://www.cbanque.com/immobilier/revenus-fonciers.php, http://www.capital.fr/immobilier/dossiers/immobilier-20-annees-d-envolee-des-prix-a-paris-arrondissement-par-arrondissement,http://www.paris.notaires.fr/outil/immobilier/calcul-de-frais-dachat

— Posted on 15 novembre 2014 at 16 h 23 min