Assurance pour le propriétaire non occupant

Author

Discussion Pas de commentaire

Tags

Certaines personnes ont une double résidence, ce qui fait qu’elles passent à la location de leur deuxième propriété. Souvent, ces propriétés subissent des accidents, au moment où le locataire est absent de chez lui. Comment cela va se passer ?

L’assurance pour le propriétaire non occupant

image 4L’assurance propriétaire non occupante n’est pas obligatoire. Elle est quand même conseillée. L’assurance propriétaire non occupante consiste à garantir la maison au moment ou le locataire la quitte, dans les cas de vacances locatives. Elle intervient également dans les sinistres qui ne couvrent ni l’assurance de la copropriété ni l’assurance du locataire. La maison n’est plus protégée quand le locataire a déménagé, dans les cas où des inondations ou incendies se passeraient dans la maison, la maison n’est plus assurée du coup toutes les charges liées aux réparations sont à la charge du propriétaire. Le projet de loi Alur contient une clause qui autorise le bailleur à souscrire à une assurance multirisque habitation au nom des locataires qui ne le font pas. En échange, le propriétaire peut prendre le montant de l’assurance ainsi payé dans le loyer mensuel. La PNO n’intervient que quand les locaux sont en vacances, quand le locataire n’est plus assuré ou n’est pas suffisamment assuré, et quand la présomption de responsabilité du locataire ne joue pas.

Les avantages de l’assurance pour le propriétaire non occupant

L’assurance a pour but de couvrir les dégâts provoqués par les installations et les équipements en l’absence de locataire. Elle garantit au propriétaire, pour une somme qui est abordable, une couverture équivalente à l’assurance multirisque. Elle comble le vide entre l’assurance de la copropriété et l’assurance du locataire qui est obligatoire. Le propriétaire a alors à s’assurer de l’état de sa maison afin d’éviter les vices de construction, les défauts d’entretien et les troubles de jouissance. L’assurance garantit également la responsabilité envers les voisins et les personnes tierces dans les dégâts qui peuvent être encourus. Voici un résumé des garanties des propriétaires non occupants : incendie, explosion, chute de la foudre, dégâts des eaux, tempêtes, catastrophes naturelles, attentats, catégorie technologique frais annexes, responsabilités immeuble, défense, recours bâtiment, accident électrique bâtiment, choc de véhicule terrestre ou avion, bris de vitre, poids, neige/grêle et avalanches, fumée sans incendie, gel, inondation, dommages, cambriolage, perte de loyers (location à l’année) suite à sinistre endommageant les bâtiments – Option Protection juridique du bailleur – Option Indemnisation des pertes. Cette page vous informera plus amplement.

— Posted on 16 septembre 2015 at 19 h 03 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *